Le temps du jardinage.

, par sj

"L’Alsace est un beau jardin" (dixit Louis XIV)

Nous avons tous, en tête les jardinières de géranium aux fenêtres.

Mais il y a plus.

Près de "La belle Maison en Alsace" à Chatenois, se trouve une abondance de lieux propices au repos, au plaisir des yeux, du nez, de la déambulation...L’Alsace des jardins

L’Alsace possède une multitude de jardin, privé ou public.
Notre région peut revendiquer 16 jardins remarquables (Label "Jardin remarquable" créé par le Ministère de la Culture et de la Communication en 2005 permet aux visiteurs d’identifier une sélection de jardins nationaux présentant un intérêt culturel, esthétique, historique ou botanique marqué. ) et lors du WE « Les Rendez-vous aux jardins » ce dernier WE de mai, 84 jardins de particuliers ou de collectivités ont ouvert leurs portes au public, soit 58 jardins dans le Bas-Rhin et 26 jardins dans le Haut-Rhin.
Le plaisir du jardinage n’est pas un vain mot pour les alsaciens.
"La belle Maison en Alsace" vous propose pour joliment travailler vos mottes de terre :

JPEG - 15 ko
Set de jardinage : 30€20.

Je vous conseille de faire un petit tour au jardin médiéval du *Haut-Koenigsbourg à moins de 10 Km de Chatenois.

JPEG - 311 ko
Lieu magnifique en toutes saisons

Installé à l’extérieur de la forteresse, ce jardin est à l’image "Des Belles Heures du duc de Berry". Nous y trouvons les différents aspects des cultures au Moyen Âge : plantations en carrés, rosiers, plessis (bordure tressée) en châtaignier, potager, jardin de simples et plantes magiques. Depuis sa création, ce jardin médiéval ne cesse d’évoluer et de s’adapter aux missions qui lui sont dévolues : rester esthétique, parler de l’histoire, faire preuve de pédagogie.

Plus proche, à 5 Km de "La Belle Maison en Alsace" à Selestat, vous trouverez
L’hôtel de Saint-Lô (1574), accolé à la maison de Hans Billex (1615)
Ces deux maisons possèdent des éléments architecturaux qui méritent le détour
(trois grandes arcades soutenant un balcon au garde-corps de fer forgé, pour l’une quant à l’autre, elle possède un oriel à deux étages et un portail à pilastre.) Et surtout dans la cour, a été aménagé, un jardin où fleurissent toutes sortes de dahlias, évoquant le fameux "corso fleuri" de la ville. Manifestation annuelle qui se déroule durant le mois d’août. Lorsque l’hiver arrive, que la bise fut venue, ce jardin se métamorphose en jardin du sapin. Il ne faut pas oublier que première mention de l’arbre de Noël provient des archives sélestasiennes en 1524.

JPEG - 60 ko
Tout bon jardinier doit savoir arroser. 35€. Métal. 3 litres

Le Parc du Manoir KINTZHEIM aussi à 5 Km, au sud, de Chatenois.
Ce château féodal, au début du 19Eme siècle, est acheté par le futur baron d’Empire Mathieu de Fabvier. Il fait construire un manoir sur le terrain attenant. Entre les deux structures, celle du Directoire et la forteresse "gothique", notre baron aménage un "jardin-tableau" : pelouses, abords du ruisseau aménagée, forêt disciplinée, perspectives dégagées ...

JPEG - 592.5 ko
Château de Kintzheim

La "Volerie des aigles"occupe, aujourd’hui les ruines de grès rose.

JPEG - 7.5 ko
Arrosoir a petit pois. 45€40. Métal. 5 litres

A BARR, une 20éne de Km de Chatenois vers le nord, le Jardin du "Musée de la Folie Marco" est aussi à voir. J’aurais sûrement l’occasion de vous parler ultérieurement de "La folie Marco" : Musée aujourd’hui où l’on retrouve l’ambiance d’une résidence de notable dès XVIIIe et XIXe siècles.
Cette "folie" fut construite entre 1760 et 1765 à l’extérieur de la ville par Louis-Félix Marco, bailli de la seigneurie de Barr. La demeure et le jardin sont conçus comme un tout, mais au fil du temps, le jardin se transforme. Ce petit parc escarpé, vient d’être restructuré. "Les terrasses engazonnées sont ornées de couvre-sol d’ombre qui fleurissent en camaïeux au fil des saisons ; le long des murs, charmilles et vivaces grimpantes abritent les éléments lapidaires. Le cheminement au long de la promenade périphérique permet de traverser une succession de tableaux qui intègrent l’architecture et offrent des échappées vers le clos du vignoble "historique", rattaché à la propriété en 1792, la plaine et la Forêt Noire"(commentaires tiré de la brochure pays-de-barr.com/fiche_culture .)

Mais j’ai vraiment un faible pour le Parc de Wesserling HUSSEREN-WESSERLING. Un peu loin puisque dans la vallée de Thann, à 80 km au sud.

Ancienne manufacture royale inscrite aux monuments historiques, le Parc est un témoin unique de l’industrie textile en Alsace. Il est composé de 4 magnifiques jardins Ancienne manufacture royale inscrite aux monuments historiques, comprenant un château, des maisons de maître, une ferme et un musée textile. Loin d’être passéiste, ce lieu chargé d’histoire est aussi ancré dans le présent grâce à un pavillon des créateurs et des ateliers d’artistes et de designers.

Régulièrement des actions sont proposées et à la période de Noël, une mise en scène permet de nous promener dans le parc au rythme de conteurs/ses,


entre différents tableaux mis en valeur par un jeu de lumière élaboré.